dimanche 29 octobre 2017

Une ballerine adepte de crossfit

Je ne pensais jamais dire ça un jour, mais je fais du crossfit et j’adore ça. Chaque fois que je le dis à mon entourage, j’ai droit à une réponse d’étonnement intense. Mon frère m’a dit en riant qu’au lieu de flipper des roues de tracteur comme on voit dans les films, je devais flipper des roues de trottinette… Ouais… J’ai une shape de ballerine et je n’ai jamais aimé aller au gym pour soulever des poids. Je suis délicate, frêle et je n’ai aucune force. Je suis un girly girl (ça, vous le savez!) et j’aime généralement ce qui fait très « fifille ». Alors le crossfit… [bruit de criquet] disons que ça me sortait vraiment de ma zone de confort. Mais depuis septembre, j’ai hâte aux dimanches matins pour me rendre au gym. Je vous explique comment tout ça a commencé.



Nous sommes en septembre dernier. Je reviens de mes vacances. Cela fait bien 3 mois que je me plains d’un manque d’énergie globale. Je dors pourtant bien. Je m’alimente sainement. Pourtant, je me sens constamment en manque d’énergie. Comme si chaque geste demandait une dose de « nitro » et que mon système musculaire était au bout du rouleau. Je me sens hyper faible si bien que je décide de consulter un médecin. Tout est beau! Rien d’anormal dans mes tests sanguins me dit-il. Je me questionne. Je ne sais plus trop quoi faire ni comment aborder le problème.

Puis, une amie qui fait une activité de financement pour un groupe d’enfants dans le besoin me propose de participer à son activité bénéfice. En gros, le contrat est le suivant : faire une séance de crossfit et faire un don pour ces enfants. J’embarque en me disant qu’au pire, ce sera très drôle de me voir m’effondrer sur le sol dans les deux premières minutes de l’activité. Je n’ai rien à perdre et j’abaisse mes attentes au maximum pour ce qui est de ma performance à l’activité. Au diable l’égo! Si je survis, je suis gagnante. Bref, j’ai l’ambition de Kim Kardashian devant un problème d’arithmétique. Oups… switch à bitch!



Le jour J arrive. Je me dirige chez Forge Gym où a lieu l’activité bénéfice. Je commence les exercices qui sont à l’image que je m’étais faite du crossfit : intenses et rapides. À mon grand étonnement, je me surprends à ne pas être si fatiguée que ce que je croyais. Bien-sûr mon corps, qui n’a pas bougé depuis des mois, me rappelle à chaque mouvement qu’il souffre. Mais au final, je me sens plus énergisée que fatiguée. Je décide de répéter l’expérience la semaine suivante et d’essayer un vrai cours avec la coach Vicky.

Sur cette photo, Vicky Tousignant, Forge Gym


Je découvre une coach tout simplement géniale! Elle contribue à me donner une nouvelle impression du crossfit. Une vision plus démocratique et moins "dougebag". Au courant des séances, Vicky respecte notre rythme tout en nous incitant à aller plus loin. Elle prend soin de venir nous voir individuellement au courant de la séance et nous aide à corriger certains mouvements. Elle le fait de manière très respectueuse et parfois avec humour. Elle est hyper dynamique et sait motiver les troupes. Bon, je dois l’admettre, quand elle crie au groupe « Poussez plus! Vous êtes des machines!!! », je me sens plus ou moins concernée. Je suis encore à la fin du peloton, mais ça ne me dérange aucunement. J’y vais à mon rythme et je me dis qu’au pire, ça contribue à booster l’égo des autres membres du groupe qui doivent se dire qu’ils sont vraiment meilleurs que moi! 

Parlant des membres du groupe, le cours du dimanche est constitué d’une belle gang éclectique. On y retrouve des dames de tous les âges et toutes conditions physiques. En ce sens, Vicky a l’habitude de proposer différentes variantes pour chaque exercice. Le but étant de satisfaire autant les débutantes que celles qui veulent se pousser à fond. Je dis « celles » puisque le cours du dimanche est principalement composé de femmes. Vive le girl power!

Sur cette photo, Vicky Tousignant, Forge Gym


Alors pour résumé : j’adore le crossfit et je suis vraiment heureuse d’avoir fait cette découverte que je croyais inaccessible à mes petits bras non-musclés. Bouger est essentiel à la santé globale et j’y vois plein de bénéfices. En voici quelques uns (au cas où ça vous motiverait à venir l’essayer avec moi!) :
- J’aime le feeling de ne penser à rien d’autre qu’à mes muscles qui bouillonnent avec intensité lors des exercices. Tous les problèmes de la semaine : out! Rien de mieux pour faire le vide.
- En revenant des séances, je me sens complètement apaisée. Quelle belle sensation que de sentir ses muscles détendus! Et le mental embarque aussi : le calme est bien installé et ça fait le plus grand bien.
- Le sommeil post-entraînement est plus profond. Ce n’est pas seulement moi qui le dis! Les recherches scientifiques dans le domaine le démontrent. L’activité physique de type aérobique améliore le sommeil.
- Les séances me donnent de l’énergie et me rendent de bonne humeur. En sortant du cours, je suis toujours hyper motivée à entreprendre les choses qu’il me reste à faire pour amorcer la semaine.

Sur cette photo, Vicky Tousignant, Forge Gym




Je vous laisse les coordonnées du gym où je vais si jamais vous êtes partantes pour essayer cette activité vous aussi :
Site web : cliquez ici!
Facebook: cliquez ici!
Instagram: cliquez ici!


Sur cette photo, Vicky Tousignant, Forge Gym


Sur ce, on se dit à bientôt mes girlies!
M.A.

Ps : n’hésitez pas à me faire coucou ailleurs sur les internets ;)
Facebook: cliquez ici!
Twitter: @MAlagirlygirl1
Instagram: cliquez ici!

Note. Cet article ne fait pas parti d’une collaboration. L’abonnement au gym a été payé de ma poche.

Les photos ne sont pas libres de droit. Veuillez me demander mon autorisation pour pouvoir les utiliser. 

Mykonos, destination girly par excellence

Véritable star des Cyclades, la réputation de Mykonos n’est plus à faire. On la présente souvent comme une île jetset, où faire la fête fait partie du quotidien. Mais entre vous et moi, Mykonos c’est beaucoup plus que cela… Mykonos c’est aussi et surtout, la Grèce telle qu’on l’imagine. Celle où l’on retrouve de jolies petites maisons blanches et bleues, des ruelles de pierre étroites et partout, des chats paresseux.   
Crédit photo : Et si on jasait?

Je vous l’accorde, Mykonos ce n’est pas la porte d’à côté et par conséquent, ce n’est pas la première destination qui nous vient en tête au moment de planifier un voyage entre filles. Pourtant, cette île a tout pour plaire à la girly girl qui sommeille en vous!
Crédit photo : Et si on jasait?

À partir d’Athènes, il faut compter environ 3 heures de traversier pour rejoindre cette petite île d'à peine 105 km carrés. Vous êtes pressés? Vous pouvez toujours opter pour un vol intérieur, puisque Mykonos possède aussi un petit aéroport.
Crédit photo : Et si on jasait?

Évidemment, si vous visitez Mykonos vous devez visiter Hora, aussi appelé Mykonos Town. C’est la principale ville de l’île; celle où tous les paquebots s’arrêtent et l’où on retrouve Little Venice et ses maisons semblant flotter sur l’eau. C’est là que vous pourrez booster votre compte Instagram grâce à des photos à faire rêver, magasiner dans des boutiques de renom ou encore prendre un délicieux cocktail en regardant le soleil se coucher sur la mer Égée!
Crédit photo : Et si on jasait?

Je vous le garantie, partout où vous poserez les yeux, vous serez éblouies par la beauté des lieux. Que ce soit près des célèbres moulins à vents, dans l’une des mignonnes petites rues ou devant l’une des nombreuses chapelles, visiter Hora, c’est comme se balader dans un rêve.

Et lorsque viendra le temps de vous arrêter pour prendre une bouchée, vous ne saurez plus à quelle terrasse vous attabler tellement vous les trouverez toutes jolies et invitantes… Et peu importe celle que vous choisirez, soyez assurées que son décor sera digne de Pinterest. C’est presqu’à croire que ce sont les grecs qui ont inventé le concept!
Crédit photo : Et si on jasait?

Crédit photo : Et si on jasait?

Mais Mykonos ce n’est pas que le centre-ville… c’est aussi de très belles plages où il fait bon flâner. On retrouve les plus populaires dans la partie sud de l’île, mais il y en a aussi de très jolies ailleurs, notamment dans le secteur est. Personnellement j’ai bien aimé Kalafati Beach, mais si vous souhaitez faire la fête, c’est à Super Paradise qu’il faut aller! Vous n’arrivez pas à faire un choix? Qu’à cela ne tienne, pour quelques euros, vous pouvez prendre un bateau-taxi qui vous mènera d’une plage à l’autre, tout au long de la journée. Sympathique, n’est-ce pas?

Et si vous me demandez quel est le meilleur moyen pour explorer l’île en toute liberté, je vous répondrai sans hésiter : en 4 roues! Bon, c’est vrai que passer une journée entière avec un casque sur la tête ce n’est pas super sexy, mais entre filles c’est tellement amusant… au diable la mise en pli! Et l’avantage de se promener en quad, c’est que vous aurez l’occasion de faire de nombreuses découvertes et de très agréables rencontres.
Crédit photo : Et si on jasait?

Sans surprise, voyager en Grèce, ce n’est pas tout à fait le même budget qu’une semaine à Varadero. Il existe toutefois plusieurs forfaits offrant un rapport qualité/prix fort intéressant, il suffit de le planifier et de chercher un peu.
Crédit photo : Et si on jasait?

Bref, si vous envisagez un voyage de filles et que  les Cyclades font parties de votre wishlist, je ne peux que vous encourager à y aller. Vous y mangerez bien, vous y passerez du bon temps et vous y verrez des paysages fabuleux. Et une fois que vous y aurez goûté, je vous assure que vous n’aurez qu’une idée en tête… celle d’y revenir!

Mel, collaboratrice girly!


Pour en savoir plus sur Mel et lire ses tranches de vie, visitez son blog : cliquez ici!

samedi 28 octobre 2017

Mentoro: changer le monde une tasse de café à la fois.

«Changer le monde, une tasse de café à la fois». J’adore l’entrée en matière que propose Mentoro , un programme de mentorat ciblant les acteurs du milieu de la mode et du détail. Ce service de mentorat a été mis sur pied par Sandra Abi-Rashed, éditrice des magazines Elle, Clin d’œil et Cool!, et Mélanie Frappa, stratège et rédactrice de contenu de Valtech. Les deux femmes, qui ont-elles-mêmes bénéficié des judicieux conseils de mentors au cours de leur carrière, souhaitaient faire vivre cette expérience enrichissante à la relève de la mode. Depuis début octobre et ce, jusqu’au 1 novembre, elles partent à la recherche de candidats âgés entre 25 et 35 ans. Au total, c’est 25 participants qui auront l’immense chance d’être jumelés à des mentors tel que Caroline Néron (Caroline Néron Inc.), BriSa Kröger (La Maison Simons Inc.), Julie Buchinger (ELLE Québec) et Andy Thê-Anh (Laura Canada). J’ai eu la chance d’échanger avec Sandra Abi-Rashed afin de lui poser quelques questions sur ce fabuleux service qu’elle offre.

Crédit photo : page facebook Mentoro


 M.A. la girly girl : Quel est le rôle d'un mentor? En quoi le fait d'avoir un mentor serait un atout pour un jeune professionnel du milieu de la mode?

Sandra Abi-Rashed S: Le mentorat repose sur une relation privilégiée entre deux personnes : une possédant une riche expérience et une deuxième qui bénéficie de cette expérience. Le mentor est là pour écouter, pour challenger, pour apporter une vision alternative, pour encourager, motiver, suggérer des pistes, etc. Il/elle n’est pas là pour donner des solutions, mais pour guider le mentoré pour qu’il trouve des solutions lui-même. Le mentor peut évidemment aider au niveau du savoir-faire, mais surtout au niveau du savoir-être. 

Et pourquoi la mode? Les raisons sont simples. Nous œuvrons dans ce domaine depuis des années. Nous avons développé un réseau assez fort et une belle proximité avec les gens de l’industrie. Et bien entendu, nous savons que l'industrie de la mode est une source d’activité économique et d’emploi au Québec. Comme plusieurs industries, l’industrie de la mode est en grande transformation. Chez Mentoro, nous pensons que le transfert de connaissances et le mentorat font parti des éléments clés de cette transformation. C’est notre façon d'y contribuer de manière concrète. 

M.A. la gilry girl : Comment procéderez-vous pour attribuer les mentors une fois que les candidats auront été sélectionnés? Comme on sait que le mentorat est une question de connexion entre deux personnes, est-ce que vous tiendrez compte des préférences/besoins/personnalités des candidats retenus?

Sandra Abi-Rashed : Nous offrons un service personnalisé, avec des petites cohortes, un jumelage one-on-one. Nous évaluons chaque dossier manuellement. Nous voulons associer les mentors et mentorés en fonction de leurs compétences et de leurs intérêts, profil LinkedIn, mais aussi selon leur personnalité. Nous connaissons personnellement tous nos mentors, ou encore, ils nous ont été référés par d’autres mentors. 

M.A. la girly girl : Vous avez vous-mêmes eu un mentor dans votre carrière. En quoi le mentorat vous a-t-il influencé comme professionnelle et comme femme?

Sandra Abi-Rashed : Nous avons été très chanceuses de pouvoir compter sur des mentors incroyables tout au long de notre carrière. Des personnes qui acceptaient de prendre un café avec nous pour répondre à nos interrogations, pour soulager nos angoisses ou tout simplement pour partager leur expérience. Souvent, ces rencontres nous ont mené à nous questionner, à nous poser les bonnes questions, à s’ouvrir aux possibilités, à voir les choses autrement. Nous voulions tout simplement faire vivre cette expérience aux jeunes. 

M.A. la girly girl : Que doivent fournir les candidats pour postuler à votre programme?

Sandra Abi-Rashed : Vous pouvez voir le formulaire d’inscription: cliquez ici! 

Merci beaucoup à vous Sandra!

Site web de Mentoro : cliquez ici!
Facebook: cliquez ici!

J’ai personnellement au la chance d’avoir une mentor dans ma vie professionnelle de non-blogueuse ;) En effet, j’ai bâti mon entreprise dans le domaine de la santé il y a 2 ans. Je ne peux vous dire à quel point je suis reconnaissante d’avoir pu m’asseoir avec une personne d’expérience pour discuter de mon cheminement. Je vous encourage donc fortement à considérer cette option.

Sur ce, on se dit à très bientôt mes girlies,
M.A. 


Crédit photo : page facebook Mentoro

mercredi 18 octobre 2017

Premier défilé d'Allcovered fashion

C’est samedi dernier que la jeune et talentueuse Noémi Harvey nous a présenté son tout premier défilé à l’Hôtel Courtyard Marriott de Québec. Pour l’occasion, la designer de la griffe Allcovered fashion a osé sortir des sentiers battus en proposant un catwalk non traditionnel. En effet, les chaises étaient disposées un peu partout dans la pièce de manière à ce que les modèles défilent à travers les invités. 
Crédit photo : Simon Dufresne Photographe cliquez ici pour voir son travail!

Ainsi, tout le monde était aux premières loges! Aucune 2e ou 3e rangée ce qui donnait l’impression aux invités de vivre une expérience immersive dans le monde d’Allcovered fashion. En bref, un défilé intime donnant un accès privilégié aux modèles et, par le fait, même aux superbes créations.

Crédit photo : Simon Dufresne Photographe cliquez ici pour voir son travail!

Crédit photo : Simon Dufresne Photographe cliquez ici pour voir son travail!

Les créations… parlons-en. D’abord, je dois dire que j’ai été très surprise de voir le nombre de morceaux présentés. Impressionnant pour une jeune designer qui en est à ses débuts dans le domaine! Aussi, on sentait bien la ligne directrice de la designer : la symétrie/asymétrie et l’élégance. J’aime lorsque les designers sont cohérentes dans leur style.

Crédit photo : Simon Dufresne Photographe cliquez ici pour voir son travail!

Les créations de Noémi sont à la fois sophistiquées et graphiques comme je les aime. Des pièces parfaites pour les jeunes professionnelles qui, comme moi, doivent adopter un style corpo sans avoir à sacrifier leur style. Vraiment, les pièces étaient magnifiques.

Crédit photo : Simon Dufresne Photographe cliquez ici pour voir son travail!

Étant une fan de la griffe, il m’arrive souvent d’aller voir son site qui, soit dit en passant, présente un esthétisme irréprochable (cliquez ici pour voir! ). Or, il était bon de voir les créations prendre vie sur les modèles et s’animer lors de ce défilé.

Il y a quelques mois, je m’étais promis de faire mon premier achat et de me procurer un morceau Allcovered fashion. Les coups de cœur ont été nombreux lors de cette soirée, mais mon choix s’est arrêté sur la robe Diane (cliquez ici pour voir!). J’ai vraiment très hâte de la recevoir et de la porter fièrement.

Crédit photo : Simon Dufresne Photographe cliquez ici pour voir son travail!

Je vous invite bien-sûr à suivre le travail de Noémi à travers ses différents médias sociaux.
Facebook : cliquez ici!
Instagram : cliquez ici!
Site web : cliquez ici!

Sur ce, on se dit à très bientôt mes girlies,
M.A.
Ps : n’hésitez pas à me faire coucou ailleurs sur les internets ;)
Facebook: cliquez ici!
Twitter: @MAlagirlygirl1
Instagram: cliquez ici!


lundi 9 octobre 2017

Mode taille plus: tendances automnales!

L’une des valeurs de notre blog est de promouvoir la diversité corporelle. Ainsi, que vous soyez très mince comme moi ou que vous arboriez de jolies courbes comme mes chères collaboratrices, nous voulons que vous trouviez votre compte sur cette plate-forme. Le but est de vous présenter des pièces qui vous inspireront peut-être et qui sait, pourront contribuer à vous faire sentir belles au quotidien. Je vous présente donc une sélection de coups de cœur dans le créneau « taille plus ». 


Jacket avec broderies, 63$ Forever 21 (cliquez ici pour voir l'item dans la boutique en ligne!)=














Robe midi Rachel Roy, 169$ Additionnelle (cliquez ici pour voir l'item dans la boutique en ligne!)







À bientôt mes girlies,
M.A.


Ps : n’hésitez pas à me faire coucou ailleurs sur les internets ;)
Facebook: cliquez ici!
Twitter: @MAlagirlygirl1
Instagram: cliquez ici!

dimanche 8 octobre 2017

Mes tendances coup de coeur pour l'automne!

L’automne : saison parfaite pour être fashion! Les accessoires sont à l’honneur puisqu’il fait ni trop chaud ni trop froid. À mon avis, l’automne est fait pour s’amuser et oser côté vêtements et accessoires. Je vous présente mes musts de la saison colorée. Peut-être sauront-ils vous inspirer?

Le style western
Les franges ont la cote, c’est un fait indéniable. Mais pour l’automne, j’avais le goût de m’inspirer de certains grands designers pour donner une petite touche western à cette tendance déjà bien établie. J’ai craqué pour cette chemise de chez Zara.


Chemise à franges style western Zara, 39$ (cliquez ici pour voir l'item en magasin)

Les bérets
Je me souviens que ma mère m’ait fait porter les fameux bérets alors que j’étais au primaire. Ils sont de retour! Et j’adore la dose massive de style qu’ils confèrent aux tenues d’automne. Que ce soit en version dénudée, ornés d’une broche ou coiffés d’un pompon, les bérets m’ont charmé et ont détrôné les chapeaux en feutre que je portais depuis quelques années à cette période de l’année.





Les casquettes
Encore ici, voilà un article qui effectue un grand retour (et qui me fait réaliser que je n’ai plus 20 ans!). La casquette de style matelot fait partie des tendances automnales qui m’ont fait de l’œil. D’abord aperçue dans la série Scream Queens (Grace, personnage principale, en porte abondamment), j’ai également repéré la casquette à plusieurs reprises sur les photos instagram de l’une des blogueuses mode les plus populaires sur la planète, Blond salad. Bref, j’ai eu le goût d’emboiter le pas et je me suis procurée cette casquette de chez Simons.




Le mixte velours-broderies
Au cas où vous n’étiez pas encore au courant (lire ici : si vous habitez la planète Mars), le velours a fait un retour en force dans la dernière année. Le velours, seul, comme ça…. je n’étais pas certaine. Mais le velours couplé à la broderie : je trouve ça très joli! Sans compter qu’il est très facile d’adopter la tendance selon ses goûts puisque l’on retrouve ce mixte de feu sur les vêtements autant que sur les accessoires. Il suffit de trouver l’élément qui nous convient le mieux!


Bottes velours broderies Aldo 130$ (cliquez ici pour voir l'item en magasin)  
Veste velours et broderies Zara, 129$ (cliquez ici pour voir l'item en magasin)

Alors voilà pour un ptit tour d’horizon des tendances qui me font vibrer cette saison!
Sur ce, je vous dis à très bientôt!
M.A.

Facebook : cliquez ici!

Instagram: cliquez ici!

samedi 23 septembre 2017

Mes 5 chaînes youtube favorites du moment

Comme vous l’avez sûrement compris grâce à mon compte instagram (1/3 de mes photos montre des déjeuner en flatlay tsé!), je suis définitivement une fille du matin. J’adore me réveiller tôt et prendre du temps pour moi. Par là j’entends mettre du soin à me faire un bon déjeuner, me concocter un café avec une touche spéciale (du lait moussé par exemple) et rechercher des accessoires qui embelliront mon setup et feront une jolie photo instagram. Puis, je m’installe à ma table de cuisine avec mon ordi. C’est là que je m’adonne à l’une de mes activités favorites : je visionne les vidéos de mes youtubeurs favoris. Je trouve que Youtube regorge de gens talentueux et inspirants et j’adore les suivre. Aujourd’hui, j’avais le goût de vous partager mes comptes Youtube préférés du moment… ces gens avec qui je fais des cheers virtuels de café tous les matins du weekend!

2 filles ordinaires
Elles sont tout sauf ordinaires et surtout, elles sont devenues très populaires depuis 1 an. Elles charment principalement par leur humour, leur authenticité et leur franc parlé. J’aime vraiment le fait qu’elles nous montrent le vrai côté des choses. Elles sont très attachantes et j’attends leur vidéo hebdomadaire avec impatience chaque semaine en me disant qu’elles sauront me divertir et me faire rire. Elles m’ont particulièrement accrochée grâce à leurs désormais célèbres tests de produits de beauté provenant du Dollorama.

2e peau
Ces deux filles au rire caractéristique et contagieux sont une découverte de l’année 2017 pour moi. Elles sont ultra charismatiques et franchement brillantes. Sur leur chaîne, elles nous proposent un contenu varié allant des astuces mode/beauté aux DIY pratiques et stylés. Elles ont un sens de l’esthétisme irréprochable et j’adore les suivre sur instagram où leur photos sont vraiment inspirantes.

Tellement mom
Cette maman girly et coquette nous partage son quotidien entourée des 5 hommes de sa vie. En effet, Marie-Hélène est l’heureuse maman de 4 jeunes garçons! Suivant son désir d’élever ses enfants en restant à la maison, elle nous invite dans son quotidien avec une simplicité qui promet de vous captiver. Elle est rayonnante et sincèrement attachante. Elle sait définitivement nous démontrer l’importance de prendre plaisir aux petits bonheurs de la vie. Je trouve rafraîchissant de voir une youtubeuse mettre l’emphase sur la famille à travers ses vidéos. Elle fait une belle démonstration que Youtube peut être un vecteur d’autres choses que du contenu superficiel.

Mimi’s signature
Elle vient de faire son entrée sur Youtube et son audience ne cesse de croître. Je fais un disclosure ici : je la connais personnellement puisqu’elle fait partie de mes amies. Je peux vous l’affirmer sans hésitation, elle est définitivement une passionnée de makeup. Consommatrice avertie de produits de beauté, elle vous donne l’heure juste sur les nouveautés et tendances de l’heure tout en vous proposant une tonne d’idées de maquillage à travers ses vidéos.

Vogue
Le célèbre magasine a sa chaîne Youtube et j’ai commencé à les suivre lorsque j’ai découvert leur concept « 73 questions ». En gros, il s’agit d’un interviewer qui se rend dans le quotidien de stars que l’on aime pour leur poser 73 questions en rafale et dans un temps limité. Perso, j’adore le concept qui satisfait allègrement mon côté « fouineux ». Avouez que c’est plaisant d’entrer dans l’intimité de gens comme Gigi Hadid, Cindy Crawford, Selena Gomez, Taylor Swift.

Donc voilà pour mes favoris du moment! Je suis toujours curieuse de connaître d’autres chaînes youtube. N’hésitez pas à me partager vos favorites en commentaires!

À bientôt mes girlies,
M.A.


Ps : n’hésitez pas à me faire coucou ailleurs sur les internets ;)
Facebook: cliquez ici!
Twitter: @MAlagirlygirl1
Instagram: cliquez ici!